J’ai rencontré Francky pour la première fois à Villars, en Suisse. Il animait une soirée montagnarde, organisée lors d’un séminaire financier. J’avoue qu’avant son incroyable talent, ce sont ses après-skis rouge Ferrari et flambant neuf, qui m’ont le plus frappé. Il est comme ça Francky, tricheur professionnel, discret dans l’âme comme il se doit, sans oublier la touche de fantaisie, bien au contraire... C’est assurément la même alchimie qui se dégage de ses spectacles, où tout semble si facile, alors que c’est le résultat de plusieurs milliers d’heures d’entraînement. Mélangeant humour et magie, mémoire et dextérité, il vous emmène dans son monde, un monde qui nous fascine tous, y compris les plus allergiques aux cartes !